AFFAIRE EMPOISONNEMENT ENTRE DEUX TOURS DE L’ELECTION PRESIDENTIELLE, LES VICTIMES DEMANDENT QUE JUSTICE SOIT RENDUE

0

En 2O1O, à l’entre deux tours des élections présidentielles des militants du RPG se plaignaient d’avoir bu de l’eau et du lait empoisonnés par des militants du camp adverse, l’UFDG. A l’époque, certains avaient été évacués dans des centres de santé, des cas de morts avaient même été enregistrés. Cette situation avait provoqué des affrontements à Conakry et à l’intérieur du pays amenant parfois à un déplacement massif de certains citoyens en Haute Guinée.  un collectif créé récemment demande à ce que justice soit faite et que les personnes déplacées soient rétablies dans leur droit. de Kadiatou Diallo.

Share.

About Author

Leave A Reply